Facebook

Aïe! Phone!


Quelle est la différence entre une bonne vieille cabine téléphonique et le nouveau-né de la téléphonie mobile, le aïe-phone 10 XXL ?
Dans une cabine, on parlait à l’aise, loin des oreilles indiscrètes et à l’abri de la pluie. Avec un portable, on a l’air comme tout le monde d’un plouc gueulant sa vie privée sur le trottoir.
Avec le machin d’Apple, bonne chance pour atteindre votre correspondant si le nouveau-né de la technologie ne vous reconnaît pas. Et, attention, il est capricieux. Un lendemain de la veille, un sparadrap sur le nez, un œil au beurre noir, un look Gainsbarre-Magnette, même si vous engueulez votre bijou à mille €, vous aurez autant de chances de téléphoner qu’un résident de saint-Bart avant la visite de Macron. Ne restera plus qu’à chercher une cabine téléphonique et là, courage ! Faut aller

pratiquement jusqu’à Kinshasa pour en trouver une en ordre de marche…
En revanche, dans un dîner en ville, d’accord, c’est plus chic de laisser son Apple dernier cri traîner négligemment sur la table que de demander à l’hôtesse si vous pouvez utiliser son téléphone. « Désolé, une urgence, je dois contacter la baby-sitter ».
« C’est simple, mon cher. Moi, je n’ai plus de ligne fixe, c’est trop ringard. Mais il y a un bistrot au coin d’où vous pourrez peut-être appeler. »
Pour éviter de se faire piquer son smartphone XXL, des précautions sont indispensables. Impossible de sortir seul avec son appareil, sauf si êtes Rambo. Si vous voulez à tout prix emporter votre nouvel écran, mieux vaut être accompagné d’un garde du corps (les Ukrainiens sont pour l’instant à bon prix). Et éviter certains quartiers où l’on ne va pas seulement vous dérober votre appareil; on va aussi vous arranger le portrait. Et alors, inutile de récupérer votre précieux bien car il ne vous reconnaîtra plus. De toute façon, il y a des tas d’endroits où il est déconseillé de l’emmener, stades, cinémas, salle de fitness, avions, colloques, réunions de Nethys, du Samu social, meeting du P.S., du M.R. ou de la N-VA (à ceux du C.D.H, ça va, il n’y aura que vous). Enfin, bref, je ne vois guère d’endroit où il est prudent de l’exhiber, même de l’avoir dans la poche. Alors que si vous l’avez acheté, c’est justement pour l’agiter sous le nez de la populace.
D’après mon courtier, l’assurance ne couvre le vol que si vous l’utilisez chez vous. A condition que vous soyez seul. Et surtout sans vos enfants.
Edison, l’un des inventeurs du téléphone, le disait déjà : « le génie, c’est 1 % d’inspiration et 99 % de transpiration ». Une citation qui définit parfaitement le propriétaire d’un Aïe-Phone 10 XXL : 1 % d’inspiration pour l’idée d’en acheter un et 99 % de transpiration pour espérer le conserver intact pendant plus de douze heures.

www.berenboom.com

Réagissez