Facebook

La Grâce des brigands


sans-titre

La Grâce des brigands, Véronique Ovaldé, Editions de l’Olivier, 285 pages

Dans son dernier roman (le 9ième), Véronique Ovaldé brosse le portrait attachant d’une femme partie de sa campagne, le Grand Nord canadien, pour rallier Santa Monica aux Etats Unis. L’occasion pour elle de se libérer d’une famille étouffante et de découvrir les libertés que lui offre la Californie dans les années 70. Pendant 10 ans, elle n’a plus aucun contact avec ses parents et sa sœur légèrement handicapée. Jusqu’au jour où sa mère lui demande de revenir au bercail pour s’occuper de son neveu dont elle ignore jusqu’à l’existence.

Réagissez