Facebook

Le monde comme il s’en va, 59,3


L’encore bourgmestre d’Uccle sent manifestement le vent du boulet qui pourrait l’emporter. Cette fois, il risque d’être inculpé pour des faits présumés de corruption publique dans le cadre du « kazakhgate » et de voir levée son immunité parlementaire, avant de se retrouver devant le tribunal correctionnel.

Et alors ? Que se passera-t-il ? Il n’y a aucun doute que ses clients si fortunés ne viendront pas à son secours, et ne l’exfiltreront pas de cette mauvaise conjoncture. En fait, ils ne l’approcheront même pas… Il devra donc, s’il le peut, assumer seul ou presque toutes les conséquences du mélange des genres dans lequel il aurait trempé.

C’est la loi du genre : et le futur ancien Bourgmestre d’Uccle (sans doute avant terme) ne pourra même pas se plaindre de l’ingratitude de ceux à qui il a sauvé la mise…

 

 

 

Réagissez