Facebook

Philippe Geluck fait des triplés


chat2Le Chat fait des petits, par Philippe Geluck, Casterman, 17,95 €

Début octobre, lors du débriefing (par Matthieu Noël) du C’est à vous de la veille (vous savez, l’émission de France 5 où tout le monde mange pendant que des invités tentent de défendre leur steak) à laquelle Philippe Geluck était invité sans avoir pu en placer une, lui-même constatant avec humour (et avec juste raison) avoir été traité comme «un moins que rien», Patrick Cohen (qu’il avait interpellé la veille de manière mi-agressive, mi-moqueuse) a dit quelque chose comme «il est pas terrible, son dernier». On a connu le présentateur du 7-9 de France Inter mieux avisé. Il suffit en effet d’ouvrir cet album à n’importe quelle page (ou à peu près) pour éclater de rire (et pour se dire qu’une fois de plus c’est drôlement bien vu). Plutôt « ces » albums, en fait, car Le Chat fait des petits («J’ai sous-traité le dernier» avoue-t-il en couverture, posant fièrement avec sa progéniture parmi laquelle figure effectivement un chien) est un coffret renfermant trois mini-albums, dont deux super-minis. Deux sont consacrés au héros (Les desseins du Chat et Prêchi-prêchat) et un, Le Scrabble du dimanche, met en scène un personnage (ressemblant très fort au dessinateur lui-même) qui use de toutes les ruses possible pour échapper aux tannantes parties de Scrabble dont le menace sa femme.

815881-le-chat-fait-des-petitsComme toujours, chez Geluck, on trouve quatre types de dessins. Deux centrés sur Le Chat – des bandes de trois cases et des gags uniques -, des dessins en couleur sans le gros matou et, enfin, des gravures noir et blanc légendées par les soins de l’humoriste. Par exemple, parmi les premières, le Chat se montrant fidèle à une logique qui lui est propre: «Le cyclope qui ne dort que d’un œil, peut dormir sur ses deux oreilles. Le cyclope qui ouvre l’œil, ouvre forcément le bon. Le cyclope qui devient borgne, devient aveugle.» Parmi les gags solitaires: «Il paraît que l’inventeur de l’anus artificiel était lui-même un peu faux-cul.» Ou: «Si Mahomet avait eu un frère jumeau, lui au moins on aurait eu droit de le représenter sans se faire engueuler.» Parmi les gags sans Le Chat: «Lance, Neil et Louis Armstrong passent aux aveux.» (ils sont très vieux). Le premier: «Je me suis dopé». Le deuxième: «Tintin a marché avant moi sur la lune.» Le troisième: «Ce n’était pas une trompette mais une guitare.» Et enfin, une gravure montrant une sorte de traineau attaché à un cheval. «Bon chef, qu’est-ce qu’on attend», demande l’animal. Le passager de répondre: «On attend qu’il neige, vieux, sinon, ça va racler. Enfin, c’est surtout pour toi que je dis ça.» Encore un dernier pour la route. Le Chat se réveille: «Je faisais un cauchemar dans lequel j’étais lu par des imbéciles. Je me réveille et heureusement, c’est vous.»
chat7

Étiquettes : ,

Réagissez