Facebook

Chronique d’été: Tina pourrait-elle se prendre un platane?

Nous avions laissé nos amis, il y a quelques semaines. Depuis, silence radio. D’après mes sources, ils se seraient exilés pendant trois semaines dans une cabane forestière, pas loin dela Géronne, dans une Ardenne peu touristique. Les voilà revenus, guère marqués par les moustiques, l’exil ou le temps. Mais sans plus sur ce qu’ils ont […]

Chroniques d’été: la douceur de la rupinité

Une série de chroniques construites sur des propos recueillis ces derniers mois. Le parvis d’une ancienne école communale… Les gens essuient les derniers feux du jour et d’une réunion mouvementée. « Il est nécessaire de conserver le caractère rural de nos villages, ré assène encore et toujours la même dame chic. C’est pour cela que nous […]

Une rivière couverte, un thon au plus bas et des patates mal pensantes : indéfendables ?

Des anciennes éminences qui s’excitent pour un centre de distribution[1]. D’autres font grand cas d’un centre commercial soi-disant vert[2]. Certains verraient bien la Vesdre recouverte par une dalle de béton et des buildings[3].  Ils en profitent pour monter le bourrichon des citoyens en mettant en avant « l’emploi ». Les emplois sont une obsession qui justifie de faire […]

Città Verde : un exemple ?

Ainsi donc, un ministre refuse la création d’un parc commercial destiné à des grandes surfaces liées à la « Maison ».  Ce magnifique projet a été brisé par l’écologie[1], scandent les éminences locales. Les réactions sont telles qu’elles en deviennent exemplatives d’une communication que l’on serait en droit de considérer sans nuance, sans fondement, sans sens de […]

Quel avenir pour notre territoire ?

Un texte (paru dans Espace-Vie 197, La revue de la Maison de l’urbanisme / Centre culturel du Brabant wallon) d’Anne Collignon, géographe et urbaniste, Hermann Pirmez, anthropologue, Denis Marion, économiste . Regroupé pour le plaisir dans le collectif « Calvin & Hobbes ». « – Je me demande si on peut refuser d’hériter de la terre… – Je […]

Le paysage est une partie de moi et comme moi, il peut changer

Chaque Partie s’engage : à reconnaître juridiquement le paysage en tant que composante essentielle du cadre de vie des populations, expression de la diversité de leur patrimoine commun culturel et naturel, et fondement de leur identité ; à définir et à mettre en œuvre des politiques du paysage visant la protection, la gestion et l’aménagement des paysages […]