Facebook

Un coup de maître


Orchidée fixe, Serge Bramly, Paris : Lattès, 2012. 285 p. 18 €

Si “un coup de dé jamais n’abolira le hasard”, un coup de plume est à même de le transcender. Et tel est le défi que relève merveilleusement Serge Bramly avec son dernier roman, où il donne vie à un épisode mal connu de la vie de Marchel Duchamp, un des créateurs les plus étonnants du XXe siècle. Quittant la France en guerre, Duchamp passe quelques jours près de Casablanca, en attente de son bateau pour l’Amérique. Là, il rencontre les Zafrani… Des années plus tard, un professeur américain prépare un livre sur Duchamp et rencontre la famille Zafrani à Tel Aviv.
Bramly mêle une subtile histoire d’amour à cette enquête – entre fiction et réalité – sur ce drôle et dangereux génie qu’était Duchamp. Quelles sont les anecdotes qui suscitent des chefs-d’oeuvre ? Et quels bouleversements, quelles anecdotes un chef-d’oeuvre peut-il susciter dans la vie de ceux qui le croisent ?
Par sa légèreté et son intelligence, Bramly nous conduit à aimer celui qui s’était mis en tête de transformer les urinoirs en fontaines.

Réagissez