Être et avoir été

Cet été, j’aurais eu honte d’être Français. Ce n’est pas d’aujourd’hui que je n’aime pas la politique de Nicolas Sarkozy, mais là, on a franchement dépassé les limites du tolérable, avec des projets de loi et des attitudes qui ont des relents nauséabonds. A trop vouloir draguer les voix du Front National, c’est à une banalisation des idées racistes et xénophobes à laquelle se livre le gouvernement. Sans parler de l’hypocrisie, voire du ridicule de certaines mesures, comme celle qui consiste à renvoyer les Roms en Roumanie, avec une prime de 300 €, alors que ces citoyens européens ont tout à fait le droit de revenir quand ils veulent en France…

Bernard Kouchner, dont on ne se demandait plus ce qu’il était allé faire dans cette galère, a déclaré que, face à l’expulsion des Roms, il avait pensé à démissionner. Rien qu’une pensée, à laquelle il a renoncé car, a-t-il déclaré, “Qu’est-ce que ça aurait fait pour les Roms ?” Et que va-t-il faire pour eux, à l’intérieur de ce gouvernement ? C’est vrai que, tant qu’à être inefficace pour les Roms, autant conserver les avantages personnels… Pourtant, une démission n’aurait pas été sans avantage pour les Roms et pour tous ceux qui, à juste titre, s’inquiètent de la dérive actuelle : un message de désaveu clair et digne.

Posts récents

Voir tout

NOUVEAU SITE

Cela fait de longues années que ce blog n’a pas été mis à jour. Non que ce soit une obligation ; mais là, vraiment, il était temps. Il n’y aura plus de nouveaux articles sur ce site. Je vous invite à

michaël, l’espiègle

Dans une belle lettre d’adieu à son coéquipier Michael Goolaerts, le triple champion du monde de cyclo-cross Wout Van Aert écrit qu’il ne faudra jamais oublier Michael, ce gars espiègle avec son étern

Anvers et contre tout

Anvers est loin de Vérone. Sous le balcon de Juliette, l’histoire d’amour était dramatique mais simple. Dans la métropole pluvieuse, la tragédie a tourné au Grand-Guignol. La Belgique est une terre de