Abus de pouvoir et autres corruptions


Gary Victor instille dans son texte une ambiance contrastée où se mêlent superstitions, croyances, merveilleux et réel sordide. Le lecteur est aspiré dans un monde injuste où le pire côtoie le meilleur.  

Le Sang et la mer, Gary Victor, Vents d’ailleurs

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout