Amours folles


Il existe aujourd’hui une écriture féminine, dans la lignée de Marguerite Duras, qui dit les émotions, les peurs, les envies, les désirs des femmes avec cette langue particulière, sobre, poétique et lente. Pascale Roze, Isabelle Jarry, Michèle Lesbre, ou encore Laurence Tardieu qui signe ici un roman sur les amours, faut-il qu’on s’en souvienne, s’ouvre toujours dans un éblouissement, pour se clore souvent dans un dessillement. Toutes les histoires d’amour, ou presque, sont banales pour ceux qui ne les vivent pas. Mais Laurence Tardieu transcende cela en faisant passer, dans cette écriture si pure et si particulière, ce que toute banalité a d’exceptionnel pour celui qui la vit ou la subit.

#littératureféminine #Tardieu