Bandes dessinées (1) Tardi et quelques sexagénaires


Le dernier assaut (Casterman, accompagné d’un CD de Dominique Grange dont certains textes sont signés Tardi lui-même et dont les paroles sont reprises à la fin de l’ouvrage) est, promis-juré, son dernier album consacré à la Première Guerre mondiale après, notamment, C’était la guerre des tranchées ou Putain de guerre. Il revient sur cette boucherie à travers l’histoire d’Augustin, un brancardier qui croise successivement un capitaine raciste considérant les tirailleurs sénégalais comme de la chair à canons, 


Sa découverte de Paris commence par le Musée des Arts et Métiers où Schuiten expose jusqu’au 27 février. Dans Machines à dessiner (Casterman), le très bel album qui accompagne cette exposition, l’artiste se confie longuement à Benoît Peeters. Il parle de son enfance, de sa passion précoce pour le dessin, de son passage par Saint-Luc dans la classe de Claude Renard, de ses premiers albums, de la « dimension artisanale » de son travail, des outils qu’il utilise ou de l’importance de la perspective. Mais la priorité est donnée, évidemment, à l’illustration, et les dessins magistraux qui composent l’ouvrage rappellent l’infinie richesse du trait de leur auteur, époustouflant de finesse et de précision.





Posts récents

Voir tout