Barbara, encore et toujours



Parmi les nombreuses biographies parues cette année, en voici deux très contrastées. Portrait en clair-obscur, de Valérie Lehoux, parue il y a dix ans et rééditée en poche chez Pluriel, est extrêmement complète et merveilleusement écrite. Les pages concernant ses concerts sous le chapiteau de Pantin à l’automne 1981, où elle crée la chanson Regarde dédiée à Mitterrand, que les spectateurs ne comprennent qu’à la troisième strophe, sont profondément émouvantes par leur lyrisme, l’auteure parvenant à traduire en mots l’émotion ressentie alors (je le devine, car je n’y étais pas). De même, le récit de la gestation de Lilly Passion, formidable spectacle à dimension autobiographique où Gérard Depardieu lui donne la réplique (que, par contre, j’ai vu), sont également magnifiques. À travers son écriture, la journaliste laisse transparaître son admiration pour la chanteuse, et c’est très bien.