Cachez ces saintes


Bologne est certainement un des érudits contemporains les plus pétillants, qui distille son savoir immense avec humour, légèreté et style. En 1986, il avait déjà publié une “Histoire de la pudeur” ; mais à l’évidence, ces 20 dernières années ont bouleversé notre rapport à la pudeur. Laquelle n’est pas seulement affaire de sexualité, mais avant tout une question de sexuation (ce qui est ou non permis aux femmes et/ou aux hommes) et de regard. Le voile cache mais éveille le désir parfois bien plus que la nudité, laquelle n’a rien à cacher. Depuis la première version, nos sociétés ont vu apparaître un multiculturalisme quotidien qui a posé, entre autres, la question de la pudeur à travers le port de différentes formes de voile. Il était nécessaire dès lors de reprendre l’approche, laquelle, sous des dehors a priori légers, dévoilent des questions de société et d’humanité absolument fondamentales… Un ouvrage de salubrité publique, qui parle des tabous sans fausse pudeur !