Concours Eugène Ysaÿe


Le roman est néanmoins à embarquer dans les valises cet été. Il conte le quotidien du jeune Aksel Vinding dans les années 60 à Oslo (de quoi vous dépayser au creux des petits villages toscans ou sur une plage bretonne). Marqué par la mort récente de sa mère, Aksel arrête le lycée et se consacre exclusivement au piano. Il tombe fou amoureux de la jolie Anja Skoog, elle aussi sélectionnée pour participer au concours des Jeunes Talents. Ils vont devoir tous deux résister à la pression qui pèse sur leurs épaules et à la concurrence qui règne entre les candidats. À signaler l’ambiance particulière qui baigne le roman : la sensibilité d’Aksel contrecarre les relations glaciales et hypocrites qu’entretiennent certains autres personnages. Il y a du trouble et du lumineux, à l’image des spots de la rampe et de l’obscurité des coulisses.

Bonne lecture !

La Société des Jeunes Pianistes, Ketil Bjornstad, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud, Le Livre de Poche, 2008, 443 p.