Est-il politiquement correct

de penser que s’il ne faut pas faire le bonheur des gens malgré eux, on puisse faire celui des autres et le sien par la même occasion. Si rouler à 30 km/h est une contrainte pour ceux qui passent, c’est un bonheur pour ceux qui restent. Vive les limitations.

Posts récents

Voir tout