Est-il politiquement correct de se dire

Que nous avons un énorme problème avec l’altérité, avec ce qui est nous est étranger, sans pour autant pouvoir définir ce qui nous est proche, ce qui est de notre coterie.

Nous sentons que nous devons avoir peur, mais ce que nous devons craindre nous remet tellement en question que nous préférons rechercher, afficher d’autres sources d’angoisse.

Posts récents

Voir tout

La tête de l’emploi

Le danger ne vient pas de celui qui mord   mais de celui qui lèche. (Retrouvé sur Facebook) Le collectif Calvin & Hobbes présente une chronique de Stan. Etre libre dans un monde qui vous enferme dans