Est-il politiquement correct de se dire que

les attaques de la Commission européenne contre les agences de notation sont bien tardives et que les critiques « virulentes » semblent plus tenir du discours théâtrale que de la réelle volonté. Les notes seront sans doute encore là pour longtemps, la partition restera la même et la mélodie toujours aussi funèbre.

Posts récents

Voir tout