Est-il politiquement correct de se dire que

assimiler les abus des chômeurs et celles du monde financier témoigne d’une échelle de valeur pervertie. Instiller des virus[1] est la tactique du candidat Sarkozy. Mais il n’est pas le seul à le faire. C’est un procédé déplorablement utilisé par trop de politiques.  A nous de les corriger.



[1] Paul Klein dans un journal satyrique

Posts récents

Voir tout