Etre aussi au Dinant Jazz festival (16 au 21/7)!

Juillet est bien le moment phare des festival de jazz. Ainsi, du 16 au 21 juillet 2010, les Dinant Jazz Nights présentent leur treizième édition dans le parc de l’abbaye de Leffe. Autant le dire tout de suite, l’ambiance sera relax, les musiciens proches du public, le cadre avec ses arbres centenaires est exceptionnel. Et n’ayons pas peur de signaler que la bière Leffe joue le rôle de sponsor et de soutien en cas de chute de moral chez les festivaliers. Ce qui au vu du programme risque peu de se produire. Comme chaque année, un parrain de renommée internationale est appelé à présider les festivités. Merveilleuse opportunité de le voir faire le boeuf avec quelques amis musiciens tout en apportant une coloration musicale spécifique à chaque édition. Cette fois encore, c’est un artiste de toute grande pointure, à savoir le batteur français Manu Katché qui jouera le rôle de maître de cérémonie. Manu Katché, c’est le jazz dans toute sa splendeur avec des albums sortis sur le prestigieux label ECM et un carnet d’adresses riches de jazzmen comme Marcus Miller, David Sanborn, Al Di Meola, Michel Petrucciani… mais aussi des participations aux tournées de Sting, Péter Gabriel, Joni Mitchell, Voulsy, Cabrel , Jonasz… C’est donc une vedette connue pour son ouverture d’esprit, son envie de connaître d’autres sonorités, ce besoin de faire découvrir des musiciens à tout un chacun( voir son émission musicale sur Arte) et tout cela avec l’amabilité et le sourire aux lèvres en plus. Manu Katché se produira en quartet le samedi 17, pour son nouvel album “Third Round”, mais aussi avec le saxophoniste américain Joshua Redman qui emmènera dans ses valises pour l’occasion une double section rythmique. Soirée qui promet d’être chaude d’autant plus que le lever de rideau sera emmené par le trompettiste belge Gino Lattuca venu présenter son album spécial Bop. Le dimanche 18 juillet sera la journée des hommages, puisque la célèbre, brillante et charismatique chanteuse américaine Dee dee Bridgewater consacrera son art au répertoire de Billie Holiday. Le pianiste français Franck Avitabile rendra hommage à celui qui fut son professeur autrefois; le surprenant et regretté Michel Petrucciani. La présence d’Aldo Romano, un des meilleurs batteurs européens achèvera de mettre le feu aux poudres de ces soirées hommages. Le Lundi 19 juillet nous donnera l’opportunité d’accueillir le saxophoniste David Sanborn, l’organiste showman Joey DeFrancesco et surtout le batteur Steve Gadd. La présence de ces trois bêtes de scène- dont les passages sont assez rares en Belgique- risque de mettre le parrain du festival en transes. Et il est fort probable que plus d’une fois, on risque de le voir débouler sur scène, pour faire une jam avec ces tous grands du jazz. Lors de cette même soirée, le guitariste Philip Catherine viendra en quartet présenter son nouvel album, déjà unanimement consacré meilleur album de l’année. Sans oublier la présence du trio d’Eric Legnini qui sait ce que swing veut dire dans le jazz. Mardi 20 Juillet, le chanteur ( et ancien parrain du festival) David Linx, le trompettiste français Stéphane Belmondo et le batteur André Céccarelli rendront hommage à Claude Nougaro qui fut leur ami, leur référence et leur compagnon de scène. Nul doute que l’âme et l’esprit bouillonnant du toulousain planeront sur la soirée tant il est probable qu’il eut été séduit par les lieux du concert, la convivialité de l’accueil et la poésie des musiciens de ce jour. Mais la soirée ne sera pas terminée car nous célébrerons avec faste le retour du grand saxophoniste Jan Garbarek,sur les terres mosanes. Le concert qu’il a présenté voici quelques années dans la splendide Collégiale de Dinant est resté un souvenir marquant auprès des spectateurs.Ce sera à nouveau une chance d’entendre cette légende du jazz, d’autant plus qu’il sera accompagné par Trilok Gurtu véritable méga-star de la percussion indienne. La guitare du belge Maxim Blesin fera le lien entre ces deux grands concerts. Enfin ,nous fêterons joyeusement le 21 Juillet comme il se doit avec le concert de Osman Martin Grupo qui par leur répertoire de samba et de rythmes brésiliens fera part belle au dernier spectacle qui est déjà annoncé comme festif. Matt Bianco et onze musiciens feront monter la température avant de découvrir le splendide feu d’artifices au bord de la Meuse. Que vous y ailliez pour découvrir également le concours des jeunes talents qui offrira aux gagnants enregistrements et tournée, où que vous vous rendiez le vendredi 16 juillet dans la sculpturale Collégiale de Dinant pour le soirée consacrée aux voix ( Octet a cappella, Julie Mossay, Steve Houben), que vous y passiez une soirée, ou tout le festival, vous pouvez être certains de vivre des moments de bonheur, de rythmes, d’émotions, et de découverte

www.dinantjazznights.org