Extraordinaire Jam à Gand!!!!

Vendredi 9 juillet 2010, Gand le festival, sa chaleur caniculaire, son énorme chapiteau de trois mille personnes. Une affiche de toute grande qualité: Chick Coréa au piano, Kenny Garrett au sax, Chris Mc Bride à la contrebasse et un monument de la batterie à savoir Roy Haynes ( 85 ans au compteur). Un concert qui a répondu, à nos attentes grâce aux brillantes passes d’armes entre Kenny et Chris; un Chic Coréa parfait mais pour une fois assez discret, et enfin « papy Haynes ‘ qui régule, bat la mesure de ses balais et distille de temps en temps un solo, entraînant un regret chez tous les spectateurs: celui ne pas l’avoir entendu ou vu lorsqu’il avait 40 ans. Donc on disait un belle prestation comme il est convenu d’en attendre d’une telle équipe de pros. Et puis vint le final et les applaudissements du public. Et là est-ce par un coup de baguette magique, coup de tonnerre , chaleur ou envie de vivre, mais soudainement Roy Haynes est apparu comme le papy du Muppet’s show, comme un diable sortant de sa boite, virevoltant d’humour, de dynamisme, battant le tempo et incitant les autres musiciens à le suivre dans des reprises de James Brown. Spectacle dès lors fantastique de Jam des Jam: Chris Mc Bride se prend pour Mr Dynamite, chante, rappe, danse, nous fait le coup de la sortie de scène avec la cape sur les épaules comme le maître; Kenny Garrett se prend pour Maceo Parker et lance son saxo dans des folies de soûl ++; Chic Coréa danse, joue de la batterie, se met au piano avec les musiciens du groupe précédent. C’était la folie durant une heure. Les spectateurs gantois étaient debout sur les chaises comme à Appolo de New York dans les années septante. Ce fut grand, gai, festif, sans limites, toujours sous la tutelle du ‘vieux Haynes » qui semblait faire un pied de nez à la vie et nous dire qu’il ignorait combien de temps il lui restait mais qu’il comptait bien en profiter et nous en faire profiter.