Faire l’amour ?


Curieux roman… Marie est volage, elle aime l’amour qu’on fait, pas celui qui attache. Alors voilà, elle butine, passe d’un lit à l’autre sans état d’âme, la vie est courte. Jusqu’au jour où elle rencontre Philippe Toussaint, journaliste renommé, qui déprime. Philippe est le mari de Claire. Claire est la meilleure amie de Marie. Enfin, était. Ou ne le sera plus longtemps. Philippe et Marie deviennent amants, c’est l’amour parfait, donc impossible. Parce que Philippe va mourir dans ses bras, dans le lit d’hôtel où ils se retrouvent. Alors, c’est vraiment pas de chance. D’autant que, comme l’amant est connu, il y a risque d’enquête. Marie s’enfuit, Marie appelle les secours, Marie se cache. Le tout avec un style qui étonne, amuse, agace parfois, une histoire que l’on ne lâche pas même si on se dit que quand même, on l’a déjà lue si souvent. Et à la fin, la question : n’y aurait-il pas, quelque part, au niveau de l’intertexte ou de l’interrupteur, quelque chose comme un clin d’œil à notre Jean-Philippe Toussaint et sa Marie à qui il a si bien “fait l’amour” ?