Focus BD (3) : Tronchet et Stassen, de XXI à Futuropolis


L’une des singularités, et richesses, de la revue XXI est la place réservée dans chaque numéro à un reportage en bandes dessinées. A cet exercice, deux parmi les meilleurs auteurs actuels se sont livrés avec succès. Parallèlement à ses séries et albums humoristiques – Raymond Calbuth, Jean-Claude Tergal, Les Damnés de la terre associés, (rééditée sous le titre Les Poissart), Houppeland, Sacré Jésus… –, où il invente une nouveau type d’humour, Tronchet, de son vrai nom Didier Vasseur (d’où parfois l’adjonction de son vrai prénom à son faux nom, un peu comme André Bourvil dans Le Cercle rouge de Melville), signe de temps de temps des romans graphiques de grande qualité, seul (Le fils du yéti, Ca n’arrive qu’à moi, La gueule du loup) ou notamment avec Anne Sibran, sa compagne (Le Quartier évanoui, Là-bas, Ma vie en l’air).

Vertiges de Quito, qui a été un livre (La Petite Vermillon, 2012) avant de devenir une bande dessinée publiée dans XXI et aujourd’hui en album, est le récit des trois ans passés dans la capitale équatoriale par le dessinateur, Anne Sibran, venue en Amérique latine pour son travail, leur fils Antoine (10 ans) et leur chat. De son regard décalé, comme toujours, s’attachant à mettre en scène les autochtones, notamment «les peuples de la forêt» ignorés et méprisés par les citadins et pour lesquels le couple organise une grande exposition à l’Alliance française, Tronchet évoque quelques moments forts de leur vie là-bas. Par exemple lorsqu’avec son fils, il rejoint sa compagne en Bolivie au terme d’un périple qui les fait traverser les 100 km du lac Salar (et ses étonnantes illusions d’optique). Cet artiste pluridisciplinaire – il a aussi réalisé un film, Le Nouveau Jean-Claude, et s’est mis en scène dans un one man show, Jean-Claude Tergal, tout en écrivant plusieurs livres (Journal intime d’un bébé formidable, Petit traité de vélosophie…), a aussi récemment publié chez Casterman une nouvelle adaptation d’un roman d’Anne Sibran, Le monde du dessous, sur laquelle je reviendrai.


#Quito #Futuropolis #Rwanda #AnneSibran #RevueXXI #Tronchet #JeanPhilippeStassen

Posts récents

Voir tout