Hölderlin forever (1)

« Là où croît le danger croît aussi ce qui sauve », affirmait il y a deux siècles notre frère Hölderlin. Dès l’aube des Temps modernes (c’est tout l’enjeu du romantisme), l’aède n’a-t-il pas mission d’alerter contre un danger de désacralisation du monde ?…

Posts récents

Voir tout