Histoire et liberté


Teulé est sans doute l’écrivain le plus décapant de nos temps. Après son «Magasin des suicides», le voici déroulant le drame de Charles IX, roi faible dominé par sa mère, Catherine de Medicis, contraint d’ordonner le massacre de la Saint-Barthélémy. Les Historiens seront scandalisés, sans doute ; Teulé maltraite l’histoire à coup de “h”, comme humour. Mais l’iconoclaste dit des vérités, et d’abord que le pouvoir peut conduire à la folie. Charles IX, Ceaucescu, Hitler, Kadafi… La liste est longue, de ces souverains qui, au nom du bien, ont semé la mort. Longue, certes, mais infiniment moins que celle de leurs victimes. Ou celle de ceux qui, dans leur entourage, se sont rendus complices par leur lâcheté. À hurler de rire et d’effroi, donc, sans oublier de réfléchir… Et l’on ne se privera pas du plaisir de compléter la lecture par l’écoute de l’excellent livre audio, lu par E. Dekoninck (chez Audiolib). Le public bruxellois, quant à lui, mettra avec intérêt en parallèle ce livre iconoclaste et la magnifique production des Huguenots à la Monnaie.