Il faudra

qu’on m’explique, s’agissant du maintien des pavés et des platanes de l’avenue du Port, pourquoi on s’excite à ce point sur ce qui est (et restera) une autoroute urbaine ; alors même que, de mémoire, les premiers comités de quartier à Bruxelles (et la nécessaire réflexion sur ses options urbanistiques qu’ils ont impulsé) se sont formés notamment pour contester ces axes de pénétration rapide, traversant la ville de part en part.

Posts récents

Voir tout