Il faut

« Il parait que les jeunes chercheurs en Histoire ne savaient pas qui était Guy Spitaels. Un docte Professeur des Facultés Universitaires de Mons attribue ce fait que « nous sommes dans une époque où l’histoire s’accélère, se multiplie sur le plan mondial et entraine un oubli rapide ». Et alors ? Quand l’Histoire s’accélère, il faut d’abord savoir comment elle a pu prendre de la vitesse, et ainsi remonter à ses sources ; et quant à l’oubli, Spitaels a laissé quelques traces que l’amnésie généralisée ne saurait effacer de sitôt…

Posts récents

Voir tout