Il faut

D’ailleurs (suite du précédent), d’autres encore n’ont pu ni participer ni fuir. Comme ces habitants de Tottenham, le quartier multi-ethnique mais surtout pauvre de Londres, où de violentes émeutes avaient éclaté l’été dernier. Ceux-là n’ont bénéficié d’aucun des projets d’investissements, d’infrastructures, d’aménagement du territoire ou immobiliers qui ont essaimé sur le territoire de la capitale à l’occasion des Jeux. Quand on ne joue pas, il faut le payer…

Posts récents

Voir tout