Il faut

Il faudra qu’Angela Merkel se fasse une raison : tant que les pays de la zone euro s’en tiendront à l’austérité, les marchés les sanctionneront, car ils ont décrété que le retour à l’orthodoxie, eh bien c’est trop long : et en attendant, ils creusent encore le puits sans fond… Personne ne nie qu’il faut tenir les comptes ; ni que l’Allemagne, comme d’autres, est fondée à les vérifier. Mais, pour l’heure, sans un saut qualitatif vers une intégration plus poussée des états membres (et une régulation des marchés financiers), toute cette séquence ressemble à un élan vers l’arrière…

Posts récents

Voir tout