Il faut

Il faut dire un mot de ce  Geert Wilders, populiste des Pays-Bas, dont la formation, le PVV, est en passe de servir de charnière à toute coalition gouvernementale. Pourtant marié à une Hongroise, il s’est constamment opposé à l’immigration en provenance de l’Est de l’Europe ; europhobe, il ne siège pas au Parlement européen, dont il est l’élu ; et il a retourné les mentalités dans son pays longtemps si accueillant, en dénonçant la « faillite » de la société multiculturelle. Et maintenant, voici la préférence nationale aux seuls Hollandais pour le cannabis…

Posts récents

Voir tout