Il faut

Il faut que je reprenne Alain Berenboom (Le Soir du 31 mars). Jean-Luc Mélenchon n’est pas l’homme du non à tout (et n’est donc pas une médiocre imitation de la vulgaire Marine Le Pen). Bien plutôt, il incarne, sans doute juste le temps d’une élection, la poussée d’une aspiration à sortir des tristes recettes néo-libérales ou sociales-démocrates. Voilà ce qui émerge, et réapparaît partout : la recherche du retour de l’Histoire. Sur ce point, c’est comme si le « camarade » Berenboom prétendait que ce qui est excellent ne serait bizarrement pas bon…

Posts récents

Voir tout