Il faut

A l’heure même où il attend d’être jugé pour avoir enfreint une loi d’amnistie de 1977 en enquêtant sur des « disparus » du régime de Franco, le juge Baltasar Garzon vient déjà d’être radié pour 11  ans de la magistrature espagnole, dans le cadre d’une affaire de corruption, au sublime motif de « pratiques dignes de régimes totalitaires ». Il faut convenir que, pour maquiller et à la fois nommer son ignominie, le pouvoir est sans rival…

Posts récents

Voir tout