Il faut

Il ne faut pas s’étonner que, pour de stricts motifs arithmétiques, le groupe conservateur au Parlement Européen ait en somme couvert Viktator Orban, le Premier Ministre hongrois, qui n’est au fond coupable que de piétiner les valeurs morales et communes sur lesquelles est fondée l’Union.  Ce qui, apparemment, compte fort peu quand on fait partie d’une majorité, à Budapest ou à Bruxelles…

Posts récents

Voir tout