Il faut

Maintenant, il faut savoir ! Un rapport d’instruction, établi sur place (et non à Paris ni fabriqué à partir de témoignages politiquement orientés), indique que l’avion du Président Habyarimana a été abattu, le 6 avril 1994, depuis un camp de militaires hutus, où des ultras refusaient un partage du pouvoir avec les Tutsis. Du coup, les massacres au Rwanda n’étaient pas une réaction (?) à cet attentat – en réalité, le génocide était planifié depuis trois ans. Mais qui a tiré les missiles ? Sachant que les militaires hutus n’y étaient pas formés…

Posts récents

Voir tout