Il faut

Il faut encourager les dernières manifestations d’humanité dans la cure d’austérité censée « rassurer les marchés ». A cet égard, la prestation d’Elsa Fornero, la nouvelle Ministre italienne des Affaires sociales et de l’Emploi, était digne de tous les éloges : elle n’a pu retenir ses larmes en annonçant les mesures drastiques de son gouvernement, et n’a pu prononcer le mot fatidique qui les résume. C’est son chef, Mario Monti, ancien Commissaire européen à la Concurrence et ancien de Goldman Sachs, qui, en connaisseur, l’a finalement lâché, ce terrible « sacrifices »…

Posts récents

Voir tout