Il faut

Il faut renouveler sa confiance aux marchés, au moins pour compléter l’acronyme dont ils ont, en toute élégance, affublé les « maillons faibles » de la zone euro : à ce PIIGS (pour Portugal, Italy, Ireland, Greece et Spain), devront donc être ajoutés un H (Hongrie), un B (Belgique), un F (France), voire un E (pour l’UE toute entière). Nul doute qu’avec leur imagination débordante et leur cynisme coutumier, ils trouveront un acronyme adapté et à la hauteur de leur bassesse…

Posts récents

Voir tout