Il faut

C’est clair : quand un analyste financier déclare que «Le gouvernement n’aura pas d’état de grâce, et doit transmettre des objectifs concrets avant son investiture », il faut en conclure qu’il se substitue au processus démocratique. Ici, il vise la future équipe de droite en Espagne, toute disposée à appliquer les recettes d’austérité chères aux marchés : comme avant au Portugal, en Grèce et en Italie. De quoi dissuader les belges d’aller trop vite…

Posts récents

Voir tout