Il faut

Il faut remarquer que l’anagramme, à une lettre près, de Silvio Berlusconi est, par exemple, Unico Boss Virile : ce qui correspond bien à ce que ce genre de personnage peut pathétiquement inspirer. Et puisqu’il est un adepte de ces mots qu’on répète comme des fétiches, comme Bling Bling ou Bunga Bunga,je vais en ajouter de mon cru : Ciao ciao ou Fini Fini – mais certainement pas Souvenirs souvenirs…

Posts récents

Voir tout