Il faut

Il faut parfois éprouver où se situe le vrai pouvoir. Ainsi, à Mons, une Commission a d’abord recalé le dossier de la nouvelle gare, dessinée par Santagio Calatrava, au motif, entre autres, du caractère imposant du bâtiment et des troubles du futur chantier. Dix jours après, cette Commission, sur base du même rapport d’incidences, a rendu un avis favorable sans conditions. Il ne faut pas rêver…

Posts récents

Voir tout