Il faut

Obama parle de réfomer le Patriot Act, une loi particulièrement intrusive qui autorise la surveillance quasi complète (notamment à travers la collecte de leurs relevés téléphoniques et informatiques) de la quasi-totalité des citoyens américains. De plus, le droit américain ne reconnaît pas le droit à la vie privée des citoyens non-américains, eux-mêmes surveillés : ce qui, il faut en convenir, est plutôt cher payer pour s’en faire des alliés. Et nous qui pensions faire partie sans plus ample examen d’un système parfaitement libéral…

Posts récents

Voir tout