Il faut

Il faut s’amuser de l’éloquent lapsus dans Le Soir du 6 juillet, page 2. S’interrogeant sur les réponses des neuf partis en piste sur la note Di Rupo, le journal estime qu’il sera très difficile, pour la n-va et le cd&v, de dire « non », après 388 400 jours de crise. Au fond, cette durée est peut-être exacte : tant, en Belgique, les fantasmes se fondent sur une réalité incontrôlable…

Posts récents

Voir tout