Il faut

rappeler que les agences de notation, qui dégradent les économies des pays de l’Union, sont juges et parties, ne considérant que leurs propres intérêts, même au prix de la panique. Elles ne sont pas si fiables, et n’ont pas anticipé la crise des subprimes ou la faillite de Lehman Brothers, préludes à la déconfiture d’aujourd’hui. Ces agences ne sont que le bras armé de la force de sape qui veut mettre à genoux la puissance publique.

Posts récents

Voir tout