Il faut,

grâce à une frappe chirurgicale bien ciblée, détruire l’argument voulant que l’intervention de la coalition en Libye serait un avertissement aux autres potentats de la région, pour qu’ils ne massacrent pas leurs populations insurgées.. Mais ils tirent sur elles, en Syrie, à Bahrein, au Yémen ; et pourtant, leurs populations persistent, si possible sans les occidentaux et leur « devoir d’ingérence » si sélectif.

Posts récents

Voir tout