Il faut

pour rétablir l’image de la France en politique étrangère, aller jusqu’au bout. Il ne suffit pas de bouter Madame Alliot-Marie, vantant à contretemps le savoir-faire national en matière de maintien de l’ordre, hors du gouvernement. Et Bernard Kouchner ? Après tant de doutes exprimés, par exemple sur les mesures contre les Roms, et de menaces non suivies d’effet, il serait temps d’enfin l’autoriser à démissionner.

Posts récents

Voir tout