Il faut

crier gare. La présence de Marine Le Pen au second tour en 2012 n’est absolument pas exclue (actuellement : DSK 24%, Sarkozy 22, MLP 19 au premier). Et, dans ce cas, on sera loin des 82% de Chirac contre le père : DSK est contesté à gauche et ne fera pas le plein à droite, et le bilan de Sarkozy ne lui donne aucune marge de manœuvre à gauche et à l’extrême droite, de quoi laisser un boulevard à la fille.

Posts récents

Voir tout