Il faut

que je vous dise : comme Picasso (ou sa femme) donnant des œuvres à un électricien de Grasse, j’ai donné à un jardinier de Haut-le-Wastia des esquisses, des premiers jets, des plans et une étude complète de LA solution aux problèmes existentiels de la Belgique. Je lui ai fait promettre de ne les vendre qu’à l’étranger, passé un délai de décence après ma disparition.

Posts récents

Voir tout