Il faut

encourager les ayants-droit du Petit Prince, soucieux de monnayer la blonde créature en la lançant dans une série d’aventures contre les malfaisants, sur les supports les plus modernes (télé, BD, livres, coussins, taies). Premiers principes : pour préserver l’esprit du personnage, les inévitables règlements de compte seront hors champ, et les propos menaçants effacés de la bande-son

Posts récents

Voir tout