Il faut…

…saluer l’à-propos des dirigeants de B.P. qui, non contents de souiller les bayous et les plages de Louisiane avec une fuite de pétrole géante, ont déversé dans la mer des tonnes d’un détergent ultra-toxique. C’était un geste tout naturel : ils détiennent des participations dans la société qui le produit.

Posts récents

Voir tout

NOUVEAU SITE

Cela fait de longues années que ce blog n’a pas été mis à jour. Non que ce soit une obligation ; mais là, vraiment, il était temps. Il n’y aura plus de nouveaux articles sur ce site. Je vous invite à