Il faut

Le Président du Parti Sans-nous-ce-serait-pîre, Paul Magnette, persiste dans sa volonté de faire adopter un arrêté réglementant la mendicité à Charleroi, qui prévoit que la mendicité sera autorisée de manière tournante, le lundi dans le centre-ville et les autres jours ailleurs dans l’entité. Il faudra qu’il relise Dans la dèche à Paris et à Londres, écrit au début des années 30, où George Orwell, qui en a fait la cuisante expérience, explique qu’un règlement empêchait le vagabond de s’installer plus d’une nuit dans un centre d’hébergement, ce qui le contraignait à de harassants et absurdes déplacements quotidiens. Mais Magnette n’a-t-il pas déjà tout oublié ?

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le monde comme il s’en va, 10,3,2

Pascale Peraïta revient… Selon La Libre, l’ancienne Présidente du CPAS de Bruxelles va interrompre son conge sans solde et réintégrer, dès vendredi 6 octobre, son poste de directrice générale du Samus

Le monde comme il s’en va, 10,3

… Que Peraïta revienne à la direction du Samu Social… Oui, cela semble impossible. Et pourtant : cela n’a rien de  « surréaliste », sachant en outre qu’on n’est pas ici dans une question de morale, d

Le monde comme il s’en va, 74

Si sa mort est passée vite dans le champ médiatique, il faut quand même se souvenir que Jerry Lewis a été le seul acteur dans toute l’histoire du cinéma qui, étant complètement ligoté et incapable de