Il faut

« Je n’en ai aucune souvenance », déclare l’ancien CEO (ou quel que fut son titre) de la banque ING, à propos des opérations offshore de son établissement. Il faut donc croire que la présente crise financière accélère le brouillage et le délitement de la mémoire, même chez des gens en pleine possession de leurs capacités mentales (et de nuisance, tout à fait d’accord…)

Posts récents

Voir tout