Il faut

Il faut se réjouir de l’arrestation, en tant que chef d’une organisation criminelle, du leader d’Aube Dorée, le parti d’extrême-droite en Grèce, dont on connaît les intentions et les méthodes ouvertement racistes et violentes, contre les étrangers ou les opposants à ses délires nationalistes, avec le détournement adéquat des yeux de certains dirigeants de la police. Reste à espérer que cela sera suivi d’effet – par exemple interdire à ce parti de se présenter encore aux élections. Car le ver, manifestement vorace, est, en Grèce, déjà dans le fruit pourri…

Posts récents

Voir tout