Il faut

Ces temps-ci, quelques déclarations suffiront : « Ils nous auront pris jusqu’au bout pour des cons ! Leur tricherie peut déjà nous faire perdre notre boulet et il faudrait en plus gober qu’ils n’y sont pour rien ! » (une salariée de Spanghero, l’entreprise privée d’agréation suite au scandale de la « lasagne à la viande de cheval)

Posts récents

Voir tout